Une rentrée gourmande

Bonjour Vincent et Marina,
pour répondre à la demande faite par Vincent mardi dernier, je vous envoie cette proposition de travail. Je vous laisse en prendre connaissance et me redire ensuite votre décision, quelle qu’elle soit (positive ou négative).

Comme vous le verrez, j’ai choisi de vous faire cette réponse en utilisant la forme de ce que pourrait être votre newsletter si vous décidiez de la mettre en route... Ce n’est bien sûr qu’un exemple et les images ne sont là que pour montrer à quoi une newsletter pourrait ressembler. En effet, je n’ai pas décidé tout à coup de ma lancer dans la commercialisation de produits d’épicerie fine...

Mise à jour mensuelle
Café Mauri Je suis parti sur la base de 1 heure de travail par mise à jour. Un petit mail de rappel chaque mois, le temps de prendre connaissance des infos à mettre, un petit coup de téléphone pour préciser les données, une retouche d’image par ci, une modification de texte par là, une vérification par vos soins ensuite etc... ça parait difficile d’envisager beaucoup moins...

coût : 45 € HT/ mise à jour
soit 495 € HT par an sur la base de 11 mises à jour

Newsletter
JPEG - 110 ko Là aussi, je suis parti sur la base de 1 heure par envoi... C’est vraiment un minimum car il s’agit d’une part de rédiger le texte et dy mettre les mages, mais également, il s’agit de gérer les envois, les inscriptions, les désinscriptions etc...
coût : 45 € HT/ envoi
soit 270 € HT par an sur la base de 6 envois
Mise en place
Un coût initial de mise en place est également à prévoir (payable une seule fois : une fois en place, une fois les gabarits faits (celui qui est utilisé en ce moment a bien dû être fabriqué !!!), une fois le moteur de gestion mis en place et configuré, il n’y a plus lieu d’y revenir, mais il faut bien le faire une première fois et, malheureusement, c’est loin d’être négligeable comme intervention...
coût : 245 € HT

Voilà, j’espère que mon charabia aura été à peu près compréhensible et que j’aurais été clair dans ma proposition... Je vous laisse me redire votre décision.
Bonne réflexion